Rechercher

Les impôts utilisent les grands moyens pour évaluer le patrimoine immobilier des Français

Dernière mise à jour : il y a 3 minutes


Notre équipe, à l'agence immobilière GcPartners, est située 5 av lajarrige à La Baule.

vous présente cet article, faisant partie de sa veille informative hebdomadaire.Encore une fois, l'administration fiscale favorise la délation pour pouvoir se créer une base de données sur ses administrés.Nous évoquons ces points dans cet article. L'expertise de nos conseillers et leur parfaite connaissance du marché immobilier baulois sont vos atouts maîtres pour vendre rapidement et au meilleur prix votre maison, votre appartement à La Baule, Pornichet, le Pouliguen, Saint-André-des-Eaux, Guérande jusqu'à Nantes.


Les impôts récoltent des données relatives aux biens immobiliers pour lutter contre la fraude fiscale. Cette collecte d'informations vise aussi à engranger un maximum de d'élèments relatifs aux loyers des locaux d'habitation mis en location, en vue de la révision des valeurs locatives cadastrales pour encore plus nous taxer..



Bercy affûte ses outils pour presque tout savoir sur le patrimoine immobilier des Français...La Direction générale des finances publiques a désormais recours à l'intelligence artificielle pour repérer des piscines et des bâtiments non déclarés, ou encore pour croiser des données relatives aux transactions immobilières afin de vérifier si des contribuables ne sont pas redevables de l'impôt sur la fortune immobilière (IFI)..autrement dit certains de nos compatriotes les aident encore un peu plus à dénoncer leurs voisins..sport national en France ...La DGFIP glane aussi des données auprès des propriétaires par le biais de Gérer mes biens immobiliers, un service lancé le 2 août 2021, sur Impot.gouv.


Il permet de consulter, dans l'espace personnel, la liste de ses biens et leurs caractéristiques (adresse, surface, numéro du lot pour les copropriétés…), et aussi d'effectuer diverses démarches dématérialisées. De plus, dans quelques mois, les 34 millions de propriétaires ou titulaires d'un droit réel (usufruitier, nu-propriétaire, indivisaire) devront souscrire une déclaration très précise.

Il faudra indiquer notamment si la maison ou l'appartement qu'ils possèdent est leur résidence principale (exemptée d'impôt sur les plus-values et de taxe d'habitation à partir de 2023) ou s'il s'agit d'une résidence secondaire. Enfin, si le bien est loué, ils devront déclarer le montant du loyer perçu.





2 vues0 commentaire