Recevez nos offres, en avant-première, et toutes les informations de GC PARTNERS en vous inscrivant à votre newsletter 
En vous inscrivant sur notre site, vous acceptez que votre adresse mail soit utilisée par nos services marketing.
Si à n’importe quel moment vous souhaitez vous désinscrire et ne plus recevoir d’e-mails, des instructions de désabonnement détaillées sont incluses en bas de chaque e-mail.
logo-gcpartners-blanc.png

Retrouver GC Partners sur le site de maisons et appartements
Retrouver GC Partners sur le site du boncoin

© 2018-2020 - GC PARTNERS - Tous droits réservés

Ce site vous plait ? Site réalisé par Misterplusdesign

Rechercher

Immobilier : un 3e trimestre inédit !

Le 3e trimestre 2019 a encore battu des records comparé à la même période de l’année précédente, alors même que 2018 qui était déjà exceptionnelle!


Au cours des mois de juillet, août et septembre 2019, l'agence Gc Partners a enregistre une hausse du prix au m2 de 5% sur les 12 derniers mois et les prix sur la marché local sont en augmentation de 3% sur 1 an. 

Le seul problème que l'on rencontre et pas des moindres reste la pénurie de biens qui se fait toujours sentir sur toute la presqu'ile et d'après nos confrères, elle est nationale!


La province, ce secteur où il fait bon acquérir


Si les prix sont à la hausse sur tout le territoire, la Loire-Atlantique n’y fait pas exception avec une hausse de 18,6% les 3 derniers mois sur les appartements et une hausse de 7% sur les maisons. Cependant, ce département reste LE secteur où il fait bon d'investir, à l'achat comme à la location.


Du fait d’un m² affiché à 3 764€ € pour les appartements et 2477€ pour les maisons , le pouvoir d’achat y est un des plus conséquents de France et permet donc des acquisitions de biens de plus grande superficie.


A cela s'ajoute le temps de réflexion en hausse par obligation législative (+2 jours sur 3 mois), fixé à 93 jours, c’est l’équation gagnante !


Encore une fois, la seule problématique vient de la pénurie de mandats de vente comme vous le rappelle notre équipe . Les taux d'intérêts très bas que nous connaissons actuellement motivent fortement les acquéreurs . Le problème qui commence toutefois à se poser réside dans le manque d’offres et le stock de biens à la vente s’est beaucoup réduit depuis 18 mois.C'est pourquoi nous peinons à obtenir des mandats. D’où l’apparition d’une certaine tension. 




Une fin d’année qui sera probablement dictée par les taux de crédit


Pour notre département, le marché immobilier de l’ancien restera dicté par les les taux de crédit. Actuellement, les établissements bancaires commenceraient à relever quelques taux plus qu'à sélectionner les dossiers, le choix étant si vaste qu’ils ont tendance à privilégier les meilleurs, créant ainsi une hausse des délais de traitement.

Un dossier peut être constitué d'un minimum d'apport (selon les banques) étant donné que les prix grimpent et qu'à la revente, si le bien a été bien acheté, celui-ci bénéficiera d'une plus-value certaine.

(source : le journal de l'agence)

13 vues
  • Rejoignez-nous sur Facebook
  • Suivez-nous sur Twitter
  • Suivez-nous sur Instagram